09
Fév

L’acheteur automobile devient beaucoup plus mobile selon Google

En 2017, et cela pour la première fois, les requêtes concernant l’automobile ont été réalisées à hauteur de 50 % à partir d’un mobile. Le profil de l’acheteur automobile a évolué, et pas seulement sur sa méthode de prise d’informations. Son parcours d’achat est dit aujourd’hui fragmenté. Selon Google, en partenariat avec Kantar TNS, il s’agit de parcours d’information uniques. C’est ce qui avait été révélé lors de la dernière étude « 2016 Global Auto Path to Purchase », il y a quelques semaines, se basant sur 526 acheteurs de véhicules neufs en France. De plus, le processus d’achat se fait de plus en plus via un smartphone ou une tablette, changement sur lequel le segment automobile a encore du travail à effectuer pour s’adapter.

Quelles sont les principales sources d’information aujourd’hui ?

Dans l’ordre, voici ce que l’on dit chez Google :

  • À 87 %, le moteur de recherche reste l’outil premier
  • À 69 %, les vidéos en ligne
  • À 57 %, les visites en concession
  • À 33 %, les sites des constructeurs
  • Et à 21 %, les réseaux sociaux

Les moments-clés d’une décision d’achat

Google a identifié cinq moments-clés à partir desquels se forment et se forgent la décision d’achat :

  1. Premier moment-clé : la sélection du véhicule neuf. Selon l’étude, la plupart des acheteurs ont déjà une idée. En général, ils se focalisent sur 2 ou 3 marques et entre 3 et 4 modèles.
  2. Second moment-clé : le prix de la voiture, et donc son positionnement.
  3. Troisième moment-clé : les critères qui influencent l’acheteur sont, dans l’ordre : la qualité globale du véhicule, à 51 %, l’intérieur + l’extérieur, à 46 %, le design, à 41 % et l’assistance à la conduite, à 35 %.
  4. Quatrième moment-clé : l’acheteur va essayer d’optimiser sa recherche en cherchant le meilleur prix. Il va donc comparer, beaucoup comparer.
  5. Et cinquième moment-clé : le lieu d’achat. 53 % des acheteurs concluent lors de la première visite en concession.

Un retard sur le mobile pour les constructeurs

Cela étant, l’étude met aussi l’accent sur le retard pris par les constructeurs automobiles sur les sites mobiles. Selon Google, les acheteurs estiment que ces variantes des sites classiques sont aujourd’hui trop lentes. C’est une problématique à prendre très au sérieux, donc, sachant que le mobile va devenir cette année un support encore plus privilégié. Si vous souhaitez développer votre visibilité sur internet, et prendre efficacement le virage du mobile, n’hésitez pas à contacter nos experts.

Contacter l'agence Karita

5 moments-clé marque automobile

LAISSER UN COMMENTAIRE